Résumé

L’érosion hydrique constitue une problématique majeure au Maroc. Cependant, peu d’études sur ce fléau ont concerné les bassins du Maroc Central. Cet article présente les résultats d’une étude quantitative sur l’érosion hydrique dans le bassin de Ben Ahmed (située à 70 km au sud-est de Casablanca).Une campagne de simulations de pluie avec une intensité érosive de 60mmh-1 sur les principaux sols du bassin a permis d’estimer leur détachabilité varie entre19 et 34g l-1, correspondant à des taux d’érosion oscillants entre 4,3 et 12,3 t ha-1, pour les conditions de pluie testées, et que les coefficients de ruissellement variaient entre 38 et 73 %. Les analyses des échantillons prélevés de chaque site montrent que les sols sont faiblement à moyennement pourvus en matière organique avec des teneurs variant entre 1,2 et 3,3 %, et des valeurs de la densité apparente variant entre 1,1 et 1,5 g cm-3.


Mots-clés : Érosion hydrique, ruissellement, détachabilité, Simulation de pluie, Maroc central