Résumé

Le présent article analyse l’impact d’une administration du prix du foncier sur la transformation structurelle, de l’agriculture vers les autres secteurs de l’économie. Nous avons développé un modèle d’équilibre général  calculable dynamique séquentiel à deux secteurs, dans lequel le secteur agricole rural utilise le facteur terre, en plus du facteur travail et du capital. Le secteur non agricole urbain, utilise la main d’œuvre et du capital. La mobilité de la main d’œuvre de l’agriculture vers le secteur urbain non agricole est favorisée par la migration. Le modèle est calibré sur la matrice de comptabilité sociale de 2013 du Maroc, construit à cet effet. Les résultats empiriques montrent que l’administration des prix du foncier a un impact négatif sur la demande de travail dans le secteur non agricole, entraine un retard de la transformation structurelle et a un effet positif et significatif sur les taux de salaires ruraux.


Mots-Clés : Transformation structurelle, foncier, modèle d’équilibre général calculable, Maroc