Résumé

Le cultivar d’olive à huile le plus remarquable 'Chemlali Sfax' a un faible niveau d'acide oléique, une teneur élevée en acide palmitique et une tendance à une alternance biennale. Le programme de croisement de ce cultivar a été entrepris en Tunisie depuis 1994 en utilisant des cultivars locaux et étrangers. Des hybrides sélectionnés ont été plantés dans un essai comparatif depuis 2005. Cette étude vise à caractériser un nouveau cultivar d'olivier 'Zeitoun Ennwader' supérieur à celui du cultivar d'origine. Des données sur les caractères morphologiques, agronomiques et chimiques de l’huile ont été enregistrées pour le nouveau cultivar. Ce cultivar se distingue du cultivar original par ses paramètres morphologiques du fruit (forme, symétrie et Apex) et de l'endocarpe (symétrie, position du diamètre transversal maximal et apex). Ce cultivar est différent de la variété originale sur le plan agronomique par sa faible indice d’alternance, son entrée précoce en production et sa sensibilité modérée au Verticillium. L'huile du nouveau cultivar est différente de la variété originale par sa meilleure composition en acides gras (teneur plus élevée en acide oléique et plus faible en acide palmitique). L’adoption de ce cultivar sera d’un grand intérêt pour les agriculteurs (production élevée et plus régulière) et pour les exportateurs (huile de bonne qualité).


Mots clés: olive, chemlali Sfax, amélioration, acide oléique, alternance, agronomie, morphologie