Résumé

Une étude a été menée à Kisangani pendant 4 mois sur la ponte et le taux d’éclosion d’escargot du genre Achatina. Deux cent quarante escargots adultes étaient logés dans des cages de 9m2 (14 sujets/cage) et une cage de collection de 18m2 (60 sujets). Dans ces cages tapissées de la litière de cacaoyère (20 cm d’épaisseur), les géniteurs étaient entretenus pour pondre les œufs qui ont été récoltés une fois par semaine pour être incubé artificiellement. Les températures ambiantes de la cacaoyère et de la litière ont été contrôlées à cette fin. Les résultats obtenus montrent que la température hebdomadaire moyenne sous la cacaoyère et dans la litière a été respectivement de 20,7°C et 22°C le matin, 26,2°C et 23,5°C en mi-journée et de 23,3°C et 23,0°C le soir. Ces températures aux différents moments de la journée ont différé significativement entre la cacaoyère et sa litière aux heures matinales et de la mi-journée et non significativement aux heures crépusculaires. La température moyenne de l’incubation a été 22,9°C. Les géniteurs légers ont produit plus des naissains que les géniteurs lourds avec une allure inverse pour le nombre d’œufs par naissain et la fécondité relative qui a été estimée à 71% en moyenne. Le nombre de naissain a différé significativement en fonction de poids vif moyen de géniteur. Le taux d’éclosion moyen a été évalué à 75,3% et révélé également une différence significative en fonction de poids vif moyen de géniteur.


Mots clés : Achatine, Achatina, température, litière, ponte, éclosion