Résumé

Le présent travail concerne l’étude des effets de la fertilisation foliaire à base de calcium: Oxyde du Ca (5 ml/l),  Ca-Silicium (0,4 ml/l), et  nano-Ca (3 ml/l)  sur la qualité de la fraise (cv. Lussa), la framboise (cv. Maravilla), la myrtille (cv. Ciello), et la mûre (cv. Elvera. L’expérimentation a été réalisée dans une exploitation commerciale spécialisée dans la production des fruits rouges sous tunnels plastiques, dans la région de Kénitra. Chaque traitement a été réalisé sous forme  de trois applications, sur feuilles et fruits, espacées de dix jours, 16 et 26 avril, et  6 mai 2018, les récoltes ont eu lieu sept jours après chaque traitement, soient respectivement le 23 avril, le 3 et le 13 mai 2018. Les résultats obtenus pour la fraise montrent une amélioration significative de la dureté dont l’effet a été proportionnel au nombre d’applications avec un maximum obtenu pour le traitement au nano-Ca. Les traitements de calcium ont entrainé une diminution significative du taux des sucres solubles des fraises, de l’ordre de 1,23 à 2,01 °Brix relativement au témoin. Dans le cas des framboises, on remarque que les traitements de calcium ont augmenté significativement la dureté des fruits, proportionnellement au nombre d’application. Le maximum de dureté a été obtenu pour les fruits traités au Ca+Si pour les trois récoltes. Le taux des sucres a été significativement réduit pour les framboises traitées, de la seconde récolte. Dans le cas des myrtilles, on a noté une amélioration du poids moyen des fruits, significative dans le cas de la première et la troisième récolte. La dureté des fruits a été significativement améliorée par tous les traitements de calcium, relativement aux témoins. Les mêmes traitements ont diminué de manière significative  le taux des sucres des myrtilles de la troisième récolte. Pour les mûres, on note que tous les traitements ont amélioré d’une manière significative le poids des fruits de l’ordre de 1,00 à 1,28 g pour la première récolte, 0,92 à 1,35 g pour la seconde récolte, et 2,07 à 2,55 g pour la troisième récolte. La dureté a été significativement améliorée pour les fruits traités de la troisième récolte. Les applications foliaires du calcium ont amélioré la rétention de la qualité et réduit les pertes de poids des fruits pour toutes les espèces après une semaine de stockage frigorifique à une température entre 2 et 4 °C.


Mots clés : framboise, fraise, myrtille, mûre, qualité, calcium.