Résumé

La présente étude est menée à l’Est du Parc W dans les communes de Malanville, Karimama et Kandi. Elle a pour objectif global de contribuer à une meilleure connaissance des produits et sous-produits des abeilles. L’approche méthodologique utilisée est constituée de la recherche documentaire, des observations directes sur le terrain et des enquêtes ethnozoologiques. Au total, 204 personnes choisies aléatoirement ont été interviewées dans sept groupes ethniques. Ainsi, les résultats des données ont été analysés grâce à l’application de l’analyse factorielle des correspondances AFC, de l’analyse de variance des tests de Kruskall W.et de Mann. Les résultats obtenus montrent qu’environ 100% des enquêtés utilisent le miel dans l’alimentation. Selon les résultats des tests utilisés, il n’y a pas de différence significative entre l’usage des produits d’abeilles par groupes ethniques et tranches d’âges. L’analyse sur les deux premiers axes factoriels explique 100% de la relation ’’produits-utilisation’’. Cette étude a permis de savoir que tous les produits d’abeilles sont d’une grande utilité.