Résumé

L’objectif de cette étude a été de réaliser une dépollution des margines en faisant appel à l’adsorption sur du charbon actif élaboré à partir des coques de noyaux d’olives par activation chimique à l’acide ortho-phosphorique. Après un traitement préparatif des margines par acidification et centrifugation, la phase liquide résiduelle est soumise au traitement d’adsorption. L’efficacité de ce traitement est évaluée en étudiant l’influence de quelques facteurs (durée de contact adsorbant-adsorbat, pH de la solution, dose d’adsorbant et concentration initiale d’adsorbat) en système discontinu (batch). Des essais en système continu (lit fixe) ont été conduits parallèlement, à titre de comparaison. La cinétique d’adsorption en système batch est de pseudo-second ordre, limitée par la diffusion intra-particulaire. Les équilibres d’adsorption se conforment dans l’ensemble au modèle de Langmuir. L’effluent final est pratiquement exempt d’ortho-diphénols, appauvri en polyphénols totaux (abattement > 85%), mais assez riche en DCO (42,5 g/l). Le traitement sur lit fixe s’est montré plus efficace que le système en batch et pourrait éliminer totalement les PPT, par un deuxième lit fixe en série, offrant la possibilité de valoriser l’effluent final par un traitement biologique, sans risques d’inhibition. La comparaison des caractéristiques chimiques, texturales et d’adsorption du charbon actif préparé, CA-P2, avec celles d’un charbon actif témoin de commerce, CAC1, sont considérées très satisfaisantes.


Mots-clés: Dépollution – margines – acidification – cinétique – isothermes d’adsorption – charbon actif – coque d’olive