Résumé

Une étude a été menée du 3 Août au 5 Septembre 2014 et du 6 Février au 7 Mars 2015 au secteur Izeli du ranch de Mushie en République Démocratique du Congo. L’objectif a consisté à étudier l’influence de certains déterminants susceptibles d’influer sur l’état d’infection trypanosomienne chez les bovins N’dama. L’échantillon de 324 bovins sélectionnés suivant la technique d’échantillonnage systématique a été obtenu selon la formule de Thrusfield (2005) en raison de 162 en saison sèche et autant pour la saison pluvieuse. L’étude a porté sur 4 troupeaux dont Sélection, Nganzaka, Dwe et Wulu-Wulu. Le diagnostic parasitologique réalisé par la technique de buffy coat et confirmé par les analyses de biologie moléculaire (PCR) ont permis de déterminer le taux d’infection trypanosomienne (Prévalence). Ce taux a été étudié par rapport à certains déterminants dont l’âge, la saison, l’hématocrite, le milieu d’élevage, l’état sanitaire du troupeau, la catégorie zootechnique et la conduite d’exploitation des troupeaux. La conclusion de l’étude révèle que la saison, l’hématocrite, le milieu d’élevage (site), l’état sanitaire du troupeau, la catégorie zootechnique et la conduite des troupeaux ont un effet significatif sur l’état d’infection trypanosomienne (p?0,05) contrairement à l’âge (p>0,05).


Mots clés: Nested-PCR, buffy coat, amorces, determinants, état d’infection trypanosomienne