Résumé

Une étude a été menée durant l’année 2014 sur les bovins de race N’dama au secteur Izeli du ranch de Mushie en RD Congo. Les objectifs ont consisté : (1) à identifier les différentes causes de mortalité d’origine pathologique et non pathologique, (2) à déterminer le nombre de cas, la fréquence et le taux de mortalité pour chaque cause selon qu’il s’agisse des veaux, des bovins adultes (y compris les vaches) et des vaches mises à part. La méthodologie a consisté à prendre en compte tous les cas de mortalité vérifiés qui ont été enregistrés durant l’année. Les causes de mortalités ont été identifiés grâce à quelques techniques dont le buffy coat, la PCR, les examens cliniques, les rapports d’autopsies, les examens post-mortem et le recours à la technique documentaire (rapport annuel du ranch). Le logiciel Excel a servi pour la saisie des données tandis que le SPSS 21 pour leur traitement. Le % a permis de déterminer la fréquence et le taux de mortalité pour chaque cause. Les résultats ont révélé 23 causes de mortalités ayant occasionné la mort de 283 bovins dont 46,0 % (n= 129) d’origine pathologique et 54,0 % (n= 154) non pathologique.


Mots clés: Mortalité, surveillance syndromique, productivité numérique, buffy coat, PCR