Résumé

 Une étude a été menée au secteur Izeli du ranch de Mushie (Province de Maï-Ndombe) en République Démocratique du Congo du 3 Août au 5 Septembre 2014 et du 6 Février au 7 Mars 2015. L’objectif a consisté à étudier la relation entre : (1) l’hématocrite et l’état d’anémie, (2) l’hématocrite et l’état d’infection trypanosomienne et, (3) l’état d’anémie et celui d’infection trypanosomienne sur le bétail N’Dama qui y est élevé. L’échantillon déterminé par la technique d’échantillonnage systématique constitué de 324 bovins a été obtenu selon la formule de Thrusfield (2005). Quatre troupeaux ont été sélectionnés sur base de critères fixés à l’avance : Sélection, Nganzaka, Dwe et Wulu-Wulu. Le diagnostic parasitologique réalisé par la technique de buffy coat a permis de déterminer l’hématocrite pour chaque bovin échantillonné et ensuite à identifier les bovins positifs. Les résultats parasitologiques ont été complétés par les analyses de biologie moléculaire (PCR) qui ont permis de confirmer l’infection trypanosomienne dans chaque troupeau. Les résultats de l’étude révèlent une différence significative entre l’hématocrite et l’état d’anémie (p>0,05), une différence non significative entre l’hématocrite et l’état d’infection trypanosomienne (p?0,05) enfin une différence significative entre l’état d’anémie et l’infection trypanosomienne (p>0,05).


Mots clés : Hématocrite, état d’infection trypanosomienne, anémie, buffy coat, biologie moléculaire