Résumé

Une étude prospective de parasitisme gastro-intestinal des ovins de race locale et leur susceptibilité d’affecter la santé publique a été réalisée au centre d’Abuzi, au Nord de la République Démocratique du Congo. Quarante moutons ont été examinés au mois d’Avril vers fin de la saison sèche, (n = 40). La gamme parasitaire inventoriée comportait deux genres de nématode, par ordre décroissant de prévalence, Ankylostoma (30 p. 100) et Trichuris (10 p. 100). Elle comportait également un genre de protozoaires, Entamoeba (10 p. 100) et un ensemble de bactérie de la flore intestinale (10 p. 100). La variabilité de l’échantillonnage a favorisé une intenté supérieure pour les adultes (80%) mais avec une forte prévalence des Ankylostomas (66,67%). La similitude morphologique et physiologique de ces genres de parasites avec ceux des humains, la divagation des animaux avec propagation des matières fécales au milieu de la population, et la pullulation des mouches domestiques sont susceptibles d’exposer la santé de l’homme à des contaminations des zoonoses parasitaires.


Mots clés : Etude, prospective, parasites, gastro-intestinaux, ovins, santé publique.