Résumé

Un essai a été mené sous tunnel plastique à l’INRA de Kénitra (El Menzeh) en vue de caractériser les différents biotypes de T. semipenetrans existants dans les vergers marocains. Les plantes hôtes différentielles utilisées dans ce test sont : le Poncirus trifoliata, le bigaradier (Citrus  aurantium L), la vigne (Vitis vinifera) et l'olivier (Olea europaea). Les différentes plantes hôtes ont été inoculées par une suspension de 10.000 d’œufs et juvéniles de deuxième stade de T. semipenetrans des régions du Gharb, Loukkos, Haouz, Moulouia et Sous Massa. Les différentes populations de T. semipenetrans ont montré une forte capacité à se multiplier sur le bigaradier et aussi sur la vigne, contrairement à l’olivier et le P. trifoliata. Le taux de reproduction (TR) des différentes populations de T. semipenetrans sur le porte-greffe P. trifoliata et l’olivier est inférieur à 1, contrairement au bigaradier et la vigne, le taux de reproduction est supérieur à 1. Ces résultats indiquent que les cinq populations de T. semipenetrans des régions du Gharb, Loukkos, Haouz, Moulouia et Sous Massa appartenant au biotype Méditerranéenne.


Mots clés: Nématode des agrumes, régions, Plantes hôtes, Biotype Méditerranéen