Résumé

L'objectif de l'étude est d’analyser la variation morphologique des trois lignées de chevaux arabes : l’égyptien (EG), le polonais (PL) et le cheval de la péninsule arabique dit Desert breed (DB). 146 chevaux adultes représentant ces trois lignées en provenance de différents pays ont été examinés. L’analyse de la variance de 19 mensurations et 12 indices corporels a été effectuée par la procédure GLM pour étudier les effets inter et intra lignées (?=0,05). L’analyse en composantes principales appliquée séparément sur les mensurations et sur les valeurs des indices corporels a permis de retenir deux axes principaux expliquant respectivement 26,2% et 12,6%, et 30,8% et 20,7% de la variabilité totale. Les fonctions discriminantes ont classé 92,7% des chevaux DB, 77,6% des chevaux EG et 72,3% des chevaux PL dans leurs lignées correspondantes. Des tests MANOVA ont mis en évidence l’existence de différences morphologiques entre ces trois lignées. Les profils morphologiques du DB et PL se sont révélés très différents, alors que l’EG présente un profil intermédiaire. La famille maternelle n’a montré d’effet significatif que sur EG et PL. Chez le DB, la PP (0,024) et les indices corporels qui lui sont corrélés (RC, 0,44 ; IC, 0,21 ; IBC, 0,026 ; ICOMP, 0,024) ont montré un effet significatif différenciant essentiellement entre les familles maternelles HamdaniSamri, KuhailahUmmarqob et SuwaitiAlfarim.


Mots-clés : cheval arabe, mensurations corporelles, lignée desert breed, lignée égyptienne, lignée polonaise