Résumé

Le présent travail avait pour but d’évaluer la productivité de cinq espèces du genre Brachiaria (B. brizantha, B. decumbens, B. humidicola, B. mutica et B. ruziziensis) sous le régime de fauche à intervalle de 30 jours. Après expérimentation en champ dans un dispositif de quatre blocs aléatoires complets, les résultats obtenus montrent que les espèces étudiées diffèrent significativement dans la production de la matière sèche. Elles se classent dans l'ordre croissant de la manière suivante: B. mutica (372,69 Kg MS/ha) < B. decumbens (1077,1 Kg MS/ha) < B. ruziziensis (1483,2 Kg MS/ha) < B. humidicola (1744,5 Kg MS/ha) < B. brizantha (2292,7 Kg MS/ha). En conséquence, B. brizantha est l’espèce locale la mieux indiquée pour la production de fourrage en régime de coupe de 30 jours dans les conditions naturelles de Kisangani.


Mots-Clefs: Pâturage naturel, Biomasse, Graminées tropicales, Brachiaria sp., République démocratique du Congo