Résumé

Les espèces fourragères ligneuses des parcours naturels de la périphérie de Lomé (Togo) sont répertoriées sur 43 relevés (50 m x 20 m) à partir des inventaires phytoécologiques et forestiers. La florule et la valeur pastorale des herbacées sont répertoriées sur 10 m x 10 m suivant des transects linéaires. Des enquêtes ethno-botaniques et des observations ont permis d’identifier les espèces fourragères au niveau des marchés à bétail et des pâturages. Deux cent soixante quatre espèces ligneuses (115) et herbacées (159) réparties en 193 genres et 67 familles ont été recensées, dont 62 fourragères dans les pâturages et 10 au niveau des marchés. Les espèces les plus usuelles sont Panicum maximum et Milletia thonningii. Trois pâturages sont identifiés, conformément aux résultats de la DCA: les pâturages à Lonchocarpus sericeus et Sporobolus pyramidalis (46 espèces fourragères, 67,6 % graminées pérennes, valeur pastorale calculée 71,6 %), les pâturages à Lonchocarpus sericeus et Paspalum scrobiculatum (42 espèces fourragères, 17,9 % autres fourrages, valeur pastorale calculée 66,2 %) et les pâturages à Mitragyna inermis et Brachiaria deflexa (22 espèces fourragères, 55,5 % graminées annuelles, valeur pastorale calculée 63 %). Les parcours étudiés sont diversifiés en espèces fourragères pour le développement de l’élevage, mais sont en dégradation.


Mots clés : Pâturages naturels, espèces fourragères, valeur pastorale, périphérie urbaine, Lomé, Togo.