Résumé

L’examen de l’aptitude à la reproduction (EAR) des géniteurs réalisé par les vétérinaires permet d’identifier dès le début de la saison de reproduction, les mâles qui seraient capables de fertiliser des femelles. Ces mâles sont supposés garantir la production de descendants porteurs d’un potentiel génétique qui assure une croissance rapide et efficace. Lors de la réalisation d’un EAR de routine, la palpation du testicule ne permet pas d’évaluer avec précision l’état du parenchyme testiculaire et de détecter la présence de petites lésions. L’échographie et la détermination des paramètres biométriques testiculaires constituent une meilleure approche pour l’évaluation de l’état sanitaire des testicules. En outre, l’échographie testiculaire peut être un outil précieux pour l’évaluation de la circonférence scrotale et du volume testiculaire et pour la prédiction du potentiel de fertilité. Le présent article présente en détail l’anatomie du système reproducteur du bélier et du bouc, et décrit ensuite les bases de l’examen échographique du tractus génital. Les lésions échographiquement visibles du scrotum et son contenu, y compris les anomalies des différentes enveloppes testiculaires, le cordon spermatique, le parenchyme testiculaire, l’épididyme et les organes génitaux internes y sont détaillées et illustrées.


Mots-clés: Bélier, bouc, examen de reproduction, tractus génital, anatomie, échographie.