Résumé

L’agriculture moderne pousse à utiliser intensivement des machines agricoles lourdes. Le trafic de ces machines peut entraîner une compaction du sol et influencer considérablement leurs propriétés physiques, en l’occurrence la densité apparente et la porosité, limitant ainsi le stockage de l’eau et l’aération du sol. Par conséquent, le développement racinaire et la croissance des plantes sont entravés. Afin d’évaluer la compaction dans un vertisol, un outil de mesures horizontales a été développé et comparé avec un pénétromètre vertical à cône. L’outil de mesure est basé sur un châssis muni d’un soc et vérin hydraulique couplé à un capteur de pression hydraulique (Bosch®, P max=1500 Bars). Le pénétromètre (cône V) a été aussi connecté à un capteur de pression hydraulique équivalent pour évaluer l’effort de pénétration verticale. Les résultats obtenus avec la méthode horizontale ont permis de montrer des zones de compactions tenant compte des variations de voltage acquises dans différents points mesurés sur le site expérimental. Les variations de voltage obtenues au milieu (473,5 - 630,8 mV) et dans l’extrémité (480 mV-700 mV) du site sont relatives aux efforts de pénétration (0,002 - 4,60 MPa) et (0,002 - 7,27 MPa), respectivement. Par ailleurs, la méthode verticale a permis de détecter des mesures de 694 mV (7,04 MPa) et 935 mV (16,33 MPa) respectivement au milieu et aux extrémités du site. Les résultats obtenus ont montré qu’il y a un problème de compaction dans le site étudié et la recherche des aspects physico-chimiques et de gestion du sol peuvent déceler les raisons de la vulnérabilité du vertisol à la compaction et aider à optimiser le mode de travail du sol.


Mots-clés: Vertisol, Compaction, Vulnérabilité, Pénétromètre horizontal, Pénétromètre vertical.