Résumé

La betterave sucrière est la principale source de sucre au Maroc. Les principales zones de production de la betterave à  sucre sont Doukkala, Tadla, Gharb, et Moulouya. La rhizomanie, causée par le virus des nervures jaunes nécrotiques de la betterave (BNYVV, genre Benyvirus), a été décrite pour la première fois en Italie et s'est propagée dans la plupart des régions productrices de la betterave sucrière. Dans la région de Tadla, la rhizomanie est l'un des principaux problèmes phytosanitaires majeurs pour la culture de la betterave sucrière. En 2010, cinq isolats de différentes localités de la région de Tadla ont été collectés pour des études de caractérisation moléculaire par le séquençage du gène de protéine de la capside (CP). Les résultats obtenus ont montré que les isolats marocains étaient dans le groupe B de BNYVV; ces isolats ont montré une grande similarité nucléotidique avec l'isolat Belge B2 (AY696077), avec une homologie de séquence de 100 %. Au mieux de nos connaissances, il s'agit de la première caractérisation moléculaire des isolats de BNYVV au Maroc.


Mots-clés: Rhizomanie, betterave sucrière, caractérisation moléculaire, gène de la protéine de la capside, Maroc.