Résumé

La qualité de la datte du Majhoul renseigne beaucoup sur la bonne conduite culturale du palmier dattier. Afin d’évaluer l’effet du régime hydrique sur la qualité et la quantité des dattes au stade tamer, un essai expérimental a été conduit pendant deux années consécutives (Mars 2012-Février 2014). Sept régimes hydriques localisés ont été appliqués: régime agriculteur (T0), 100 % (T1); 80 % (T2); 60 % (T3) ; 80-100-60 % (T4); 150 % (T5) et 60-100-80 % (T6) ETM. Les mesures ont porté sur la mensuration du poids frais et sec des fruits, leur teneur en eau, le rendement total et le calibrage des dattes conformément aux normes générales pour la commercialisation de la datte marocaine. Les résultats ont montré que le régime hydrique 60-100-80 % ETM a amélioré qualitativement et quantitativement le rendement des dattes. Tandis que le déficit hydrique contrôlé au seuil de 40 % a un effet significatif sur la productivité des palmiers en augmentant la catégorie I au détriment de la catégorie Extra.


Mots clés: Qualité des dattes, palmier dattier, Majhoul, normes générales pour la commercialisation de la datte marocaine