Résumé

le blé dur (Triticum turgidum var. durum) est la troisième espèce la plus cultivée au monde et la deuxième au Maroc. Ce travail a pour objectif d’étudier l’influence de l’environnement et du fond génétique sur l’adaptation, le rendement et ses composantes ainsi que sur la qualité technologique de deux populations de blé dur (76 accessions et 120 lignées recombinées). Deux essais de génotypes blé dur ont été installés dans deux stations expérimentales de l’INRA à savoir Sidi El Aidi et Merchouch. Des observations concernant la croissance, le rendement et la qualité technologique du grain récolté ont été effectuées et analysées. L’analyse en composantes principales (ACP) a permis de faire des groupes homogènes et des associations des caractères de différentes accessions et RILs. L’analyse de certains aspects de qualité (Sodium Dodecyl Sulfate (SDS), Taux de Vitrosité (TV), Indice de Jaune (IJ) et Taux de Cendres (TC)) a permis de déceler une variabilité importante et similaire pour les deux populations. L’analyse électro-phorétique a montrée que 58 % des accessions et 62 % des LR  présentent une bonne force de gluten. En plus, il y avait des corrélations entre ces caractères d’une part, et entre ces mêmes caractères et les caractères agro-morphologiques d’autre part. La constitution des deux populations a montrée une grande variabilité multi-axe, ce qui démontre une grande possibilité de combinaison de gènes et d’adaptation. Ce matériel contient une grande part d’ingrédients génétiques nécessaires pour un programme d’amélioration génétique méditerranéen.   


Mots clés: Blé dur, accessions, lignées recombinantes, variabilité génétique, caractères agro-morphologiques, caractères technologiques.