Abstract

L'influence de la supplémentation en phytase microbienne (Aspergillus niger) a été étudiée sur des lapins de race locale de "Thiès" âgés de 45 jours. Les animaux ont été répartis en deux lots A et B de 4 animaux chacun (2 mâles et 2 femelles). L'étude a été menée en carré latin 4 x 2 soit 8 traitements par ration. Les animaux du lot A (témoin) 1 ont été soumis à la ration sans phytase microbienne et les lapins du lot B ont été nourris avec la ration enrichie . en phytase microbienne (1000 unités/kg d'aliment). Concernant les performances zootechniques, la phytase microbienne n'entraîne aucune différence significative chez les lapins. Par contre, la supplémentation en phytase réduit la digestibilité et la rétention de phosphore en favorisant son excrétion.