Résumé

Cette étude a pour objectif d’évaluer la contribution de l’investissement public au développement agricole et à la croissance économique en Côte d’Ivoire. Pour y parvenir, l’outil économétrique des séries temporelles basé sur le modèle ARDL a été utilisé. Les résultats de l’estimation montrent une relation positive entre les investissements nationaux (FBCF), la production agricole et le PIB à court et long terme. Par contre, l’Aide publique au Développement (APD) influence négativement la production agricole et la croissance économique ivoirienne à court et long terme. Enfin, l’Investissement Direct Étranger (IDE) n’a aucun effet sur le développement agricole et la croissance économique dudit pays. Alors, pour booster le développement économique en Côte d’Ivoire, l’État doit investir davantage dans le secteur agricole.


Mots clés: investissements publics, développement agricole, croissance économique, Côte d’Ivoire