Résumé

L’étude est menée sur les sites d’Ayérou, Kandadji et Kokorou où subsiste encore une importante population de Dendrocygna viduata. L’objectif de cette étude est de comprendre l’écologie de la reproduction (paramètre mesurable et non mesurable) de Dendrocygne veuf dans la vallée du fleuve Niger, afin de capitaliser les connaissances en vue d’une gestion écologique durable de cette espèce et de son habitat. La méthodologie appliquée consiste d’abord à la recherche systématique des nids sur les sites. Ensuite, les nids détectés seront numérotés par un code alpha numérique par ordre de détection puis localisé à l’aide d’un GPS, la position et diverses données seront collectées telle que : le nombre d’œuf, la végétation observée autour des nids (espèce, hauteur, recouvrement %), le diamètre interne et externe du nid. En fin, Les œufs seront mesurés individuellement, la longueur (L) et la largeur (l) seront mesurées en utilisant un pied à coulisse. Le volume des œufs (V) sera calculé en utilisant la formule de Hoyt. Cet ainsi que sur les trois (3) sites, 47 nids sont identifiés dont 14 nids à Ayérou, 13 nids à Kandadji et 20 nids à Kokorou. Le diamètre externe moyen sur l’ensemble de nids est de 26,34cm et le diamètre interne moyen est de 18,51cm. Au total, 347 œufs sont pondus dans l’ensemble des nids avec un taux de reproduction est de 50% à Ayérou, 46,15% à Kandadji et 45% à Kokorou.


Mots clés: Ecologie, biologie, reproduction, fleuve Niger, barrage de Kandadji