Résumé

L'étude a évalué l’effet de la farine de chenille en remplacement de la farine de poisson sur les performances de reproduction des géniteurs femelles du tilapia du Nil (Oreochromis niloticus). Trois régimes contenant différents pourcentages de farine de chenilles ont été utilisés pour  nourrir les  O. niloticus. Le premier régime,  T0 contenait 0% de farine de chenille, le deuxième régime T1 contenait 15% de farine de chenille et le troisième régime T2 contenait 30% de farine de chenille. Les régimes ont été administrés à des groupes de géniteurs dupliqués (poids moyen de 78,3 ± 6,5 g pour les mâles et de 39,8 ± 8,17 g pour les femelles). Chaque groupe était composé de six femelles et de deux mâles mis dans un hapa et nourris deux fois par jour à 3% de leur poids vif pendant 96 jours. Il n'y avait pas de différence significative (p> 0,05) entre les régimes expérimentaux en ce qui concerne les taux de croissance spécifiques (SGR) mais la différence était significative (p <0,05) entre les régimes T0 et les deux autres régimes sur le taux de survie (SR). Aucune différence significative n'a été observée entre les régimes T0 et T1 sur le pourcentage total de pontes par régime. Les intervalles entre les pontes (ISI) montraient des tendances irrégulières en relation avec le régime (p <0,05) entre les régimes T0 et T1, mais avec le régime T0, les femelles avaient tendance à pondre à des intervalles plus rapprochés. Toutefois, pour le régime T2, la période précédant la première ponte était nettement plus longue que celle des régimes T0 et T1. L'indice gonadosomatique moyen (GSI) était inférieur chez les poissons nourris avec le régime T2 que chez ceux nourris avec les régimes T0 et T1. Les régimes T0 et T1 ont enregistré le GSI le plus élevé sans différence significative. La composition corporelle des géniteurs n’a pas été affectée de manière significative par les changements de régime. Ces résultats ont révélé que le remplacement de la farine de poisson par une farine de chenille à 15% pouvait améliorer les performances de reproduction des géniteurs de tilapia du Nil élevés en hapas. Il a donc été recommandé d’utiliser le régime T1 pour l’alimentation des géniteurs du tilapia du Nil O. niloticus.


Mots-clés: Performance de reproduction; Oreochromis niloticus; farine  de chenilles