Résumé

Le modèle FPEIR et ses incarnations antérieures sont couramment utilisés pour le développement d'indicateurs interdisciplinaires, la conceptualisation de systèmes et de modèles et la structuration de programmes et d'évaluations de recherche intégrés. Le modèle est considéré comme un outil de communication entre les chercheurs de différentes disciplines, ainsi que les décideurs et les parties prenantes partageant l'environnement. L’objectif de cette étude est de formuler des indicateurs FPEIR pour pratiquer le modèle à l’oasis de Todgha (Sud-Est du Maroc). Les résultats obtenus ont montré que l’oasis est en dégradation continue suite à la sécheresse et les activités humaines. L’oasis a perdu plusieurs valeurs et plusieurs espèces.


Mots clés : FPEIR, oasis, Todgha, écosystème, sécheresse